Chauffage bois : une prochaine bulle réglementaire RT 2012?

Le chauffage bois est quelque peu avantagé par la réglementation RT 2012 qui se base sur le bâtiment basse consommation. C’est un fait naturel car l’énergie bois est considérée comme énergie renouvelable (le bilan carbone étant neutre). Le problème ne réside pas sur la qualité de cette énergie dont le potentiel est aussi équivalent à celui des gaz de schistes. C’est un problème de disfonctionnement de la RT 2012 qui impose une énergie renouvelable pour chaque maison individuelle neuve et là l’énergie bois montre tout son intérêt.

Ainsi, avec le calcul réglementaire, une maison équipée d’un poêle à bois peut être facilement réglementaire RT 2012 et présenter, …, tous les intérêts possibles pour le promoteur constructeur de maisons RT 2012.

Le problème de l’énergie bois est que l’usage n’est pas toujours facile à apprécier par les futurs acquéreurs de maisons qui auront payés entre 200 000 et 400 000 euros leur maison avec un crédit sur 25 ans, certes aidé par des aides d’Etat (crédit d’impôt chauffage, prêt à taux zéro, …) !

En effet, le confort thermique d’un seul poêle à bois sera difficilement apprécié du fait de son zoning préférentiel (très chaud au bord du poêle, plus froid à côté) et de ses contraintes de fonctionnement (transport des bûches, et des cendres).

La règlementation thermique Rt 2012 a donc un problème, même si celui-ci avantage le chauffage au bois.

J’ai bien peur que cela se retourne contre l’énergie bois d’ici quelques années, et nous assisterions à des contre-références et une bulle du chauffage bois qui éclaterait; au détriment de filière; et cela n’est pas bon !