L’homme s’est très tôt servi de chenêts. Le bois durci pouvait servir de support, tout en étant combustible (ce peut être encore le cas aujourd’hui pour un feu en pleine nature, ou en l’absence de chenets non combustibles, en métal. Des simples pierres permettent à la fois de soutenir les bûches et de circonscrire le feu.

Mais le chenêt, dès son origine, a aussi servi à stabiliser le combustible, donc à contrôler le feu. C’est la raison d’être des courbures aux extrémités du chenet sur l’illustration.

Les chenets vont souvent par paire.

Le chenêt a de tout temps servi de support décoratif. De nos jours, les chenêts en fonte, finement décorés, peuvent avoir un prix très élevé.